Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

Je m’appelle Moguy… ajouté le 27 avril 2019

Je m’appelle Moguy…

Partager

Le 29 Août 2009, vous m’avez confiée à une famille de Dordogne.

J’avais très peur de l’homme et mon adaptation a été difficile. J’ai mis plus de 15 jours à oser regarder ma nouvelle maîtresse et plus d’une année à me laisser approcher par mon maître. Ce dernier a d’ailleurs été très patient et ne m’a jamais forcée à faire quoi que ce soit. J’ai quand même fini par comprendre qu’il ne me voulait pas de mal et j’enviais quand même les caresses qu’il distribuait généreusement à mes copains. Un jour, je me suis approchée de lui et j’ai découvert que sa main était douce alors depuis, je ne me gênais plus pour aller quémander ma part de câlins.

Lorsque je suis arrivée dans ma nouvelle famille, j’ai été accueillie et guidée par Biscotte, petite épagneul rouennais. Comme les premiers jours je n’osais pas manger, elle m’apportait de pleines gueules de croquettes qu’elle déposait à mes pieds. Elle restait à côté de moi et attendait que je les mange. J’ai vite compris et au bout de quelques jours, je mangeais seule dans ma gamelle mais seulement si mes maîtres ne me regardaient pas.

J’ai très vite fait confiance à ma maîtresse. Je me cachais derrière elle lorsque j’avais peur. Une relation très forte s’est très vite installée entre elle et moi. D’ailleurs, lorsque l’on partait en balade, je n’avais pas besoin de laisse. Je pouvais ainsi courir comme une folle avec ma copine Biscotte.

A peine un an après mon arrivée, nous avons accueilli un gros chien tout noir. Il divaguait sur la nationale près de chez nous et comme il risquait se faire écraser, nous l’avons recueilli pour la nuit. Finalement, il est resté avec nous puisque nos efforts pour retrouver son propriétaire sont restés vains. Encore un copain avec qui je m’entendais bien.

Encore un an après, nous avons accueilli Zen, un lévrier bringé, juste pour rendre service le temps d’un week-end. Comme il n’avait pas de famille et un parcours un peu difficile avec des problèmes de santé évolutifs, lui aussi est resté avec nous. Et lui aussi je l’aimais bien même si parfois il était un peu trop foufou pour moi.

Nous étions donc 2 filles et 2 garçons et l’équilibre de notre groupe était parfait. J’ai vécue heureuse au sein de cette grande famille pendant presque 10 ans.

Biscotte nous a quitté,  le 05 Mars 2018 à l’âge de 13 ans et 1 mois, suite à une très longue maladie cardiaque.

Le 04 Mars 2019, alors que j’étais tranquillement couchée dans mon panier, j’ai eu du mal à respirer. Ma maîtresse m’a vite emmenée chez la vétérinaire. Mon cœur était très fatigué… trop fatigué. Ma maîtresse a pris la décision de soulager ma souffrance et de m’accompagner avec des gestes et des mots d’amour vers le grand sommeil. Je n’ai malheureusement pas pu attendre l’arrivée de mon maître et de ma petite maîtresse que j’aimais tant. Je me suis endormie sereinement. J’avais 17 ans et 2 mois.

Merci encore à Béatrice de m’avoir confié à cette famille et de m’avoir permis de vivre 10 ans de ma vie dans l’amour.

J’espère que  vous pourrez offrir tout ce bonheur à d’autres de mes copains.

Bien à vous

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre