Comment se déroule une adoption ?

D’où viennent les Galgos et les Podencos qui sont adoptables sur le site?

Nous recevons quotidiennement des SOS de toutes les régions d’Espagne, ces SOS peuvent provenir de refuges avec lesquels nous travaillons déjà mais aussi de structures en grande détresse ayant très peu de moyens, et également de particuliers désemparés devant le sort réservés au Galgos errant timidement dans les rues à la recherche d’un peu de nourriture essuyant trop souvent les coups des villageois voulant les faire déguerpir.

Quand nous pouvons répondre présent pour un Galgo ou un Podenco (ils sont si nombreux), le premier réflexe est de demander qu’il soit mis en sécurité (accueil ou pension), vacciné, testé pour les maladies du Sud, stérilisé et qu’il reçoive une puce électronique permettant de l’identifier.

Le lévrier pour lequel nous nous engageons est alors présenté à l’adoption sur notre site, selon nos disponibilités de convoyage et d’accueil, il sera remonté en France pour rejoindre sa famille d’adoption ou en accueil le temps de lui trouver un foyer aimant.

Nous ne plaçons aucun lévrier en refuge en France.

Tous nos Galgos et Podencos présentés à l’adoption sont en règle au niveau sanitaire:
Les vaccins: ils sont à jour de leurs vaccinations CHPL + rage.
Le carnet de santé: Ils possèdent un passeport européen conformément à la réglementation avec un certificat de bonne santé du vétérinaire.
Parasites: ils ont été déparasités et vermifugés.
Une analyse de sang nous a permis de les tester pour les maladies des régions méditerranéennes (leishmaniose, filariose et erlichia).
Identification: ils portent une puce électronique.
Stérilisation: nos lévriers sont obligatoirement stérilisés. Si vous adoptez un chiot trop jeune pour être stérilisé, nous vous demandons un chèque de caution de 500 euros que nous vous retournons après avoir reçu un certificat de stérilisation de votre vétérinaire. Vous avez deux possibilités: soit vous faites faire la stérilisation par votre vétérinaire et à votre charge (et dans ce cas, nous vous diminuons les frais d’adoption à 150 euros), soit vous faites appel à notre vétérinaire, situé à Poissy, en région parisienne et à notre charge (dans ce cas, les frais d’adoption sont de 250 euros).

Adopter, comment cela se passe-t-il?

Dans un premier temps, Vous pouvez remplir notre formulaire de demande d’adoption (FDA) directement en ligne ou nous joindre avant au: 06 17 75 47 21 afin d’évoquer ensemble votre désir d’adoption, vos conditions d’accueil et pouvoir ainsi définir lequel de nos protégés serait le plus adapté et heureux dans votre environnement.
Le formulaire de demande d’adoption est à nous adresser par mail ou par courrier. Si après validation de l’équipe un Galgo vous est réservé, les choses sérieuses peuvent commencer.

Les bénévoles du refuge en Espagne prépare le Galgo ou le Podenco (vaccinations, tests, stérilisation…). Il faut compter un peu plus d’un mois pour cette phase de préparation.

Lorsque le lévrier est prêt à l’adoption, un sauvetage est organisé.

Nous allons chercher les lévriers en Espagne. Ils remontent sur un axe Bordeaux/Poitiers/Région parisienne.

Le jour de l’adoption, nous vous demandons d’apporter une photocopie de votre carte d’identité recto-verso et d’un justificatif de domicile pour compléter le dossier administratif de votre Galgo ou Podenco et finaliser la signature de votre contrat d’adoption. Vous aurez préalablement fait graver une médaille chez votre cordonnier avec votre numéro de téléphone le plus facilement joignable et la mention « puce électronique ». Vous devrez venir avec un collier adapté à un grand lévrier et une laisse neuve, voire un harnais lorsque le lévrier est craintif. Un contrat d’adoption sera alors établi et signé en double exemplaires.

Il vous sera remis à ce moment avec le passeport européen, le carnet de santé, les résultats des tests et le numéro de la puce électronique de votre lévrier.

 

FRAIS D’ADOPTION

La participation demandée aux adoptants est de 250 €uros pour tous les lévriers sauvés par l’association.

Ce montant venant en couverture – partielle – des frais déjà engagés pour le sauvetage du lévrier adopté (vaccination, identification, tests maladies endémiques en Espagne, stérilisation, nourriture, hébergement, transport).

Bien souvent, cette participation est loin de couvrir les frais mentionnés ci-dessus, l’association survit principalement grâce à ses bénévoles, adhérents et donateurs ponctuels.

La puce électronique restera au nom de l’Europe des lévriers pendant deux mois. Après ce délai, l’adoptant devra renvoyer un certificat de bonne santé signé de son vétérinaire. Nous ferons alors le nécessaire pour mettre la puce électronique au nom de l’adoptant.

L’association l’Europe des lévriers se réserve le droit de visite et éventuellement de retrait immédiat du Galgo ou du Podenco s’il est constaté qu’il vit dans des conditions non satisfaisantes.

ATTENTION! VOUS ALLEZ ADOPTER UN LÉVRIER AYANT SOUFFERT DE LA MALTRAITANCE ET DE L’ABANDON.

Même si vous allez l’accueillir dans les meilleures conditions possibles et avec les meilleures intentions, ce Galgo ou Podenco a subi des traumatismes: abandon, coups, manque de nourriture, conditions de vie difficiles. La plupart du temps, il n’a jamais connu la vie dans une maison. Heureusement, ils ont une incroyable faculté d’adaptation. Ils sont font rapidement au confort et ils ne mettent pas longtemps à trouver le chemin du canapé! Toutefois, il sera perturbé en quittant le refuge, après avoir été abandonné par son galguero, il a enfin reçu un peu d’attention, s’est créé quelques habitudes qui sont à nouveau chamboulées. L’acte d’abandon est lâche et cruel, mais surtout incompréhensible pour le chien qui en est victime même si a été maltraité par son gardien il n’a bien souvent qu’une idée en tête: le retrouver, retourner au refuge où il se sentait en sécurité.

Pour cette raison, il est TRES IMPORTANT d’être particulièrement vigilant les premières semaines suivant l’adoption. Un bruit ou une situation, qui peut vous paraître banal, risque de l’effrayer (bruit de moto, un passant courant derrière vous…). Le lévrier risque alors de « tirer au renard » et de se dégager la tête de son collier pour s’échapper. Même dans votre jardin, il n’est pas en sécurité. Un Galgo ou un Podenco est capable de sauter 2 m pour fuir devant la menace d’une machine aussi terrifiante qu’une… tondeuse à gazon!

Aussi, sortez toujours votre lévrier en laisse. Ne le lâchez pas en forêt sans vous être assuré auparavant qu’il a un bon rappel. Ne le laissez jamais dans votre jardin libre et sans surveillance tant qu’il n’est pas parfaitement habitué à sa nouvelle maison. Faites lui faire le tour des environs dès le premier jour de l’adoption afin qu’il puisse avoir des repères pour revenir à la maison. Utilisez un COLLIER LÉVRIER ou un HARNAIS et non pas un collier normal pour tous les chiens. Serrez-lui son collier de manière à ce que vous puissiez passer seulement un doigt entre son cou et le collier. Mieux vaut un collier un peu serré qu’un Galgo ou un Podenco mort écrasé!

Si toutefois votre lévrier venait à s’échapper, avisez immédiatement notre association, la police locale, les pompiers, la gendarmerie, la fourrière, le garde champêtre, la municipalité et les chasseurs.

Un animal abandonné est perturbé et stressé car il a perdu tous ses repères. Il avait des habitudes de propreté qui vont être changées. Sa nourriture va être modifiée. Il ne saura pas où se coucher et s’abriter chez vous. Durant vos premières absences, il risque de pleurer parce qu’il se croit à nouveau abandonné… Il vous faudra vous armer de patience et d’indulgence pour l’adapter à votre environnement et à votre mode de vie. Au début, faites lui faire le tour de la maison. Présentez-lui chacune des pièces. Montrez lui son panier. Aidez-le à monter dessus (même en forçant gentiment) et caressez le. Trouvez lui un coin de la maison où il pourra s’isoler et où ses éventuelles bêtises en votre absence ne porteront pas à conséquence, comme par exemple la cuisine ou tout autre pièce au sol carrelé. Donnez-lui un jouet ou mieux un os en peau de buffle compressé pour tromper son ennui. Surtout, ignorez le lorsque vous rentrez après une absence et qu’il vous fait la fête et ne le comblez pas de bisous avant de partir. Vous ne ferez qu’accentuer son angoisse, il ne faut pas non plus le surprotéger, il suffit de lui laisser prendre ses marque doucement (l’adaptation est complète au bout de 2 mois).
N’hésitez pas à nous contacter devant toute difficulté, elles sont très facilement surmontables avec de bon conseils.

Le chien ou le chiot que vous allez adopter a besoin d’être éduqué et de s’adapter à votre mode de vie. Nous vous recommandons d’aller prendre 2 ou 3 cours d’éducation canine dans le club le plus proche de chez vous. Vous pouvez vous renseigner à la Société centrale canine.

Les nouvelles régulières sont évidemment les bienvenues, des rencontres («Trésors en Musarde») Lévriers sont régulièrement organisées et annoncées sur notre site.

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre