Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

L’EUROPE DES LEVRIERS VA CHERCHER SES GALGOS A CORDOUE ajouté le 27 mars 2011

Partager

Beryletjerome« Tu fais tout ça à chaque fois ? Je ne me rendais pas compte » me dit Ghyslaine, l’adoptante de Duna, Luz et Tony. Elle a accepté de nous accompagner jusqu’en Andalousie pour un sauvetage de 25 galgos et podencos en juin dernier. C’est vrai : beaucoup d’adoptants ne se rendent pas compte de ce que peut être un sauvetage. Pour Cordoue, c’est 4500 km depuis Paris en 4 jours. Pour Jérôme, qui était avec nous, il faut rajouter 1000 km de plus depuis Gérardmer.

Cordoue, l’oubliée. Nous y aidons plusieurs refuges qui ont été laissés pour compte. Les Hollandais s’y aventurent aussi parfois, mais c’est tout. Ce sont des refuges pauvres, souvent construits avec des plaques de tôles et des grillages mal ficelés. Les chiens y sont parqués à même la terre pour l’un d’entre eux. Les autres ont un revêtement en ciment, nettoyé à grand jet d’eau, mais si dur que nos galgos reviennent avec des escarres sous le poitrail.

Bien peu d’associations font l’effort d’aller jusqu’en Andalousie. Trop loin, trop couteux en essence et en fatigue. Ces visites sont pourtant nécessaires pour « voir » les chiens, les « réserver » et vérifier l’état des lieux. Les rencontres avec les bénévoles sont importantes pour établir une relation de confiance et comprendre les difficultés auxquelles elles doivent faire face. Bref, pour offrir une aide vraiment adaptée et donc efficace. L’Europe Des Lévriers part du Nord de la France et va jusqu’au Sud de l’Espagne. Elle y va en voitures pour les galgos voyagent dans les meilleures conditions. Et tanpis si les frais sont plus importants. Nous faisons de la protection animale, pas du commerce !

Cette fois ci, nous avons eu une matinée pour visiter 5 refuges. « Une véritable course contre la montre », déplore Richard, délégué Normandie. C’est qu’il fallait être à Madrid à 18 H pétante avant la fermeture de la pension canine où les chiens devaient passer la nuit. Une journée épuisante et stressante où la solidarité humaine a joué à plein. Nous devions rester groupés , les voitures les unes derrière les autres, en cas de pépin. Un convoi pour nos galgos assoupis par le ronflement du moteur. Arrivés à Madrid, chacun n’avait qu’une idée en tête : aller se coucher. Pas question de jouer les touristes pour aller visiter Madrid. Les nuits sont courtes et la route est longue. Une cinquantaine d’heures de route environ !

Nos 25 lévriers sont arrivés sans encombre dans leur famille respective tout à la joie de les accueillir. Encore 25 de sauvés, une goutte d’eau dans cet océan de malheurs ! Et pour combien de temps ? Un à un, les pays européens ferment leur frontière aux chiens étrangers. Un jour viendra où ce sera la France. .. Voici un rapide diaporama de ce sauvetage ! Merci à Ghyslaine, Jérôme, Beryl et Swan, Richard et Pierre pour avoir participé à ce sauvetage.

http://www.kizoa.com/i-Contact/sflite.swf?fmode=5&did=459290&kc=4651855

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre