Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

Le pays basque se mobilise pour EDL ajouté le 11 mai 2013

Partager

Tout est prêt. Les bénévoles sont sur le pied de guerre avec les adoptants en renfort et la presse vient de publier un excellent article sur notre association et la situation actuelle des galgos en Espagne.

Voici le lien : www.xoriburu.info http://www.xoriburu.info/Les-galgos-seront-au-vide-greniers-du-Biarritz-Olympique_a698.html

En dépit de la mobilisation européenne autour du sort funeste des galgos espagnols, rien ne paraît bouger outre-Pyrénées. Pour participer à leur protection et favoriser leur adoption, Europe des lévriers participe au vide-grniers du Biarritz Olympique le 19 mai prochain. Etat des lieux avec l’association.

« Le constat est amer : le galgo qui arrive en bout de course est toujours aussi malmené aujourd’hui qu’hier. En dépit des actions répétées de ses protecteurs. » Ce bout de course est malheureusement très court puisque la plupart des galgos sont abandonnés à l’âge de 2 ans, après avoir « servi » durant une saison de chasse.

 

Europe des lévriers chaque mois part chercher des galgos en Espagne pour leur placement en France

C’est la vocation de l’association française Europe des lévriers crée en 2006. Sa présidente, Béatrice Monnet, chaque mois, quitte la région parisienne pour Madrid. Elle y rejoint la vice-présidente de l’ong, de nationalité espagnole, qui tient une pension et accueille les galgos rescapés d’Andalousie, d’Estrémadure, de Castille la Mancha… Des communautés où la chasse au galgo bat son plein. Et chaque mois, elle remonte quelques-uns de ces chiens qui seront adoptés en France. « Nous ne choisissons pas les chiens que nous placerons. Ce sont les refuges espagnols qui nous contactent. Des refuges qui ont très peu de moyens. Notre association y veille. »

« Il y a encore deux ans, nous parvenions à placer ainsi quelque 250 galgos par an, relève Béatrice Bonnet. L’an dernier, nous sommes tombés à 170 ! Cette année… Je crains le pire : la crise économique sévit qui freine les adoptions. Non seulement rien ne bouge en Espagne, mais le marché des adoptions sature. C’est d’autant plus inquiétant que les adoptants européens deviennent de plus en plus exigeants : ils veulent des chiens jeunes et beaux ! Or la misère touche aussi de plus vieux chiens et les blesse ! Les refuges espagnols se découragent… Si au moins on pouvait obtenir le contrôle des naissances »

L’argent récolté lors des vide-greniers sert la cause des galgos

Venez nombreux à ce vide-grenier ainsi qu’à la fête de Jeanne d’Arc à Compiègne le dimanche 19 mai.

 

 

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre