Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

KRISTEL : enfin sortie des couloirs de la mort ajouté le 30 janvier 2012

Partager

Le 10 janvier dernier, nous nous excusions d’avoir réservé une galga blanche, dénutrie, de la perrera de Jerez. Nous ne savions pas si elle allait survivre de la longue attente imposée par l’administration avant de pouvoir la sortir. Deux galgos de cette perrera étaient déjà morts alors qu’ils étaient réservés. C’est dire les terribles conditions de vie des chiens dans ces couloirs de la mort.

Il aura donc fallu attendre 16 interminables jours pour que Kristel fassent enfin le voyage vers Madrid où l’attendait Cristina. Ce sont les chiens en plus mauvais état qui partent les premiers ! On n’ose imaginer dans quel état ils étaient comparativement à Kristel, déjà agonisante.

C’est avec des cris de joie que Cristina a accueilli Kristel le jeudi 26 janvier dernier. « Mon bébé est arrivé ! Elle est merveilleuse, un peu timide, mais incroyablement reconnaissante. Elle est parfaite », s’est exclamée Cristina en la voyant.

La pauvre Kristel était affamée et d’une maigreur extrême. C’est dur de les voir arriver ainsi, mais au moins elle était sauvée. Nous savons tous à quelle vitesse nos galgos se métamorphosent dès qu’ils reçoivent des soins et des bonnes gamelles.

Cristina a tout de suite été promener avec elle pour faire connaissance. La galga a paniqué en voyant arriver Kafir (le galgo de Cristina) et Tundra (son berger allemand) pour lui souhaiter la bienvenue, mais Cristina a su calmer le jeu et elle est désormais complice avec eux. Evidemment, la pauvre Kristel souffrait d’une forte diarrhée… son état était critique. Il était temps qu’elle sorte car la mort guettait ! Kristel a pris un bain, un bon déjeuner et elle s’est endormie dans un profond sommeil, réparateur celui-là, et dans de chaudes couvertures. Parfois, elle levait la tête vers Cristina en poussant un profond soupir, remuait la queue, puis s’endormait à nouveau.

Voilà maintenant 4 jours que Kristel est chez Cristina, et les choses ne sont pas aussi simples. Depuis son arrivée, Kristel voue une véritable adoration pour Cristina. Elle fait de l’hyper attachement. Elle la suit dans la salle de bains, la cuisine, le garage et partout où elle va comme si elle était son ombre.  La nuit, Cristina la laisse au rez de chaussée de sa maison avec Kafir pour essayer de prendre un peu de distance. Mais cette séparation rend Kristel anxieuse ; elle tourne en rond et prend tout les objet qui peuvent sentir l’odeur de Cristina et elle les mets dans son panier.  Ce matin, elle avait sauté la barrière de protection qui devait l’empêcher de monter dans les chambres et Cristina a eu la surprise de la trouver couchée devant sa porte.

Bien sûr, Kristel n’est pas encore propre. Et l’anxiété n’arrange rien. Elle est arrivée pleine de vers et complétement affamée, de sorte qu’elle fait une véritable obsession avec la nourriture. Au début, Cristina devait la nourrir 6 fois par jour, mais Kristel progresse et le nombre de repas est descendu à 4.

Désormais, elle cohabite très bien avec les chats qu’elle coursait au début. Elle est très intelligente et elle fait d’énormes progrès pour plaire à Cristina. Pour Kristel, Cristina c’est Dieu, et elle la regarde comme tel ! Le travail de Cristina consiste donc à faire comprendre à Kristel qu’il existe d’autres humains prêts à l’aimer. Pour le moment, elle essaie d’occuper son esprit par le jeu. Et la galga s’ouvre peu à peu. Elle se montre heureuse et court après la balle. Elle l’a même pris dans sa gueule et l’a jeté en l’air…

Cette adorable galga a beaucoup d’énergie. La perrera a mis 4 ans sur son passeport, mais elle se comporte comme une galga de 1 an. Elle adore jouer et courir et elle découvre avec plaisir les jouets.

Un autre bon point : elle ne détruit rien dans la maison lorsque Cristina s’absente. Elle reste bien sagement avec Kafir et … regarde la télévision que Cristina prend soin de laisser allumée. Cristina la sort aussi toutes les deux heures pour lui apprendre la propreté.

Demain, elle ira chez le vétérinaire pour une visite de contrôle. Son fouet saigne un peu mais guéri bien grâce aux vertues du miel. Il semble aussi qu’elle ait un doigt cassé. Enfin, elle continue à avoir des vers malgré le vermifuge. En revanche, son poids n’est plus préoccupant. Elle est toujours très maigre, mais on sent les forces lui revenir grâce aux bonnes gamelles que lui donne Cristina. Et puis, il va falloir faire une prise de sang pour vérifier qu’elle n’est pas contaminée par une des trois maladies méditerranéennes. C’est notre grande angoisse du moment. Pourvu qu’elle n’ait pas la leishmaniose ou la filariose !!!

Le problème, c’est la nuit. La pauvre galga fait d’horribles cauchemars et se met parfois à crier. Mais tout ceci est bien normal après l’enfer qu’elle a vécu. Ces mauvais souvenirs et cette grande dépendance à l’égard de Cristina vont s’estomper au fur et à mesure que le temps va passer. Cette adorable galga va encore changer.

Bref, Kristel est une galga joyeuse malgré les fantômes qui la hantent encore. Pour le moment, elle est une explosion de sentiments contradictoires et elle s’habitue peu à peu au privilège d’une vie digne. Nous savons déjà qu’il lui faudra une famille avec un jardin et un autre chien pour jouer.

 

 

 

Ci-dessous le diaporama de son sauvetage.

 

 

 

Voir le diaporama :

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre