Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

ET CA CONTINUE ENCORE ET ENCORE… ajouté le 17 mars 2011

Partager

cavaLe sauvetage du 4 août dernier n’était pas prévu, mais nous avons préféré annuler nos vacances plutôt que de faire courir le risque à nos galgos d’être volés par les gitans. Le danger se faisait menaçant. Chaque jour, les gitans revenaient au refuge pour essayer de convaincre les bénévoles de leur donner les lévriers. Par vengeance ou simple amusement sadique, ils avaient tiré à bout portant sur un bébé podenco à travers le grillage et un autre podenco avait déjà disparu. Ce n’était plus qu’une question de jours: les galgos allaient être volés. Les gitans avaient déjà décidé de ce qu’ils allaient en faire: «celle-là, pour la reproduction, celle-ci pour la chasse». Les bénévoles étaient à bout de nerfs.

C’est donc avec amertume et colère contre ces barbares que nous avons repris la route pour descendre à Madrid. Nous avons remonté 9 splendides galgos et podencos, envoyés en toute hâte d’Andalousie et de Villarrobledo ainsi que deux galgos de Perrikus.

Six d’entre eux sont adoptés. Esbelt, Roqui, Cava cherchent encore une famille. Esbelt est arrivé couvert de plaies encore infectées et de cicatrices. Comme beaucoup de refuges actuellement, celui de ce pauvre galgo est saturé de chiens à cause des abandons dus aux grandes vacances. Trop gentils, les galgos se font alors attaqués par les autres chiens. Il est en famille d’accueil en Normandie avec Roqui, le bébé podenco de 4 mois. Roqui est bien dans sa tête et il ne comprend pas bien ce qui lui arrive. Il est vraiment très attachant. Au moins il est en France…

4 galgos végétaient depuis plusieurs mois dans un refuge, perdu au milieu des collines d’oliviers d’Ubeda en Andalousie. Nous avons pu les ramener. Parmi eux, Cava, 3 ans (ci joint en photo). Lorsque nous avons voulu lui mettre le collier, elle est devenue comme folle. Nous avons vite compris ce qui lui était arrivé. La belle a probablement été pendue. Cette galga est très émouvante, car elle est en demande d’affection. Elle porte beaucoup de souffrance en elle. Elle fait des cauchemars et elle a encore des réactions brusques quand on la touche par surprise. En revanche, elle ne grogne pas à la gamelle et elle est très obéissante. Ses réactions montrent qu’elle a été durement battue. Il lui faut un foyer avec du terrain, sans chat, sans petits chiens, sans petits-enfants. Merci de lui donner sa chance…

Nous avons laissé derrière nous, à contrecoeur, Susi et Andra, car elles avaient l’erlichia. Caridad les a prises chez elle, malgré le surnombre de chiens dans sa maison: 20 chiens! C’est le prix à payer pour leur sauver la vie. Nous les remonterons en septembre, une fois guérie.

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre