Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

EDL SAUVE 39 GALGOS EN JANVIER ajouté le 27 mars 2011

Partager

sauvetage39 : c’est le nombre de galgos et podencos que nous avons remontés d’Espagne lors du dernier week end de janvier. Pour EDL, c’est le plus gros sauvetage de son histoire. Cet exploit a été rendu possible grace à l’aide providentielle du monde équestre et en particulier, à Stéphanie, Présidente de l’association Equis retraite en Sancerre et de ses deux amies Lucie et Julie. Grâce à elle, un van a pu être aménagé avec des cages pour transporter en toute sécurité une trentaine de lévriers. Un grand merci à toutes les trois pour leur dévouement et leur efficacité.Ce nouveau partenariat avec le monde du cheval nous ouvre de nouveaux horizons tant au niveau des sauvetages que du potentiel d’adoptants. Ces deux milieux sont en effet étroitement liés tant par l’utilisation de ces animaux (courses, paris…) que par la souffrance animale. Equis retraite sauve des chevaux réformés destinés à la boucherie!

C’est donc en compagnie de Stéphanie, Lucie et Julie que les deux bénévoles d’EDL, Béatrice et Valérie, sont descendues à Cordoue en Andalousie. Nous y avons rencontré une jeune femme désespérée et découragée qui se bat pour sauver des galgos malgré les faibles moyens dont elle dispose. Le refuge a été inondé et les conditions de vie étaient telles qu’il fallait donner aux lévriers des antibiotiques toutes les trois heures pour les maintenir en vie. Il fallait juste … 300 euros pour faire venir des camions chargés de sable afin d’assainir l’endroit. L’Europe Des Lévriers a bien entendu fait cette donation et les camions sont arrivés dès le lendemain de notre départ. Désormais, les lévriers que nous avons dû laisser derrière nous se portent mieux.

Nous avons visité aussi un petit refuge dans un village non loin de là. Ces gens sont sans aucune aide de l’étranger. Pour éviter les vols de galgos par les gitans, ils ont plantés des tessons de verre dans le ciment en haut du mur et renforcés les serrures de la porte d’entrée. Nous y allions chercher trois chiots galgos qui avaient été enfermés dans un sac poubelle et jetés dans une décharge. Heureusement, leurs pleurs ont alerté une femme qui passait par là. Nous n’avons pas eu le cœur de laisser un magnifique galgo noir dénommé Tizon, qui risquait de croupir encore des mois dans ce refuge (voir rubrique adoption). Nous avons ensuite recueilli des galgos de plusieurs petits refuges, sans aucune aide eux aussi, au fur et à mesure que nous remontions vers Madrid.

Ce dernier week end a marqué la fin de la chasse en Andalousie comme dans la province de Castilla de la Mancha. Et les abandons sont massifs avec leur lot de cruauté. Nous avons remonté Bambu qui porte les marques évidentes d’une pendaison alors que dans le même temps, on nous annonçait un nouveau cas de pendaison ainsi que la terrible histoire de Paca (voir rubrique adoption). Malgré le nombre important de galgos sauvés, le sauvetage s’est bien passé. Tous nos petits protégés sont dans une famille bien au chaud.

Alors que la énième association de défense des lévriers vient tout juste de se créer en France, divisant encore un peu plus nos forces, nous aimerions vous raconter une anecdote qui a terminé ce sauvetage éprouvant (4500 km en 4 jours ). Nous avons rencontré un galguero dans une station essence alors que nous prenions nos derniers galgos. Cet homme, d’une violence extrême, avait accroché une remorque à sa voiture où des dizaines de podencos entassés cherchaient vainement un peu d’air. Valérie a tout de suite sorti son appareil photo pour apporter des preuves à ceux qui doutent encore de la véracité de nos dires. Le galguero est sorti de la boutique en trombe avec la volonté manifeste de nous agresser. Il s’est alors passé ce qui devrait préfigurer l’avenir du monde associatif de défense des galgos : les bénévoles de 4 associations Espagnoles et celles d’EDL (toutes des femmes !) ont fait front contre cet homme en l’invectivant. Nous étions assez nombreuses pour le faire reculer. A bon entendeur salut ! Ci-dessous un reportage photos de Valérie Chatelin de ce sauvetage mémorable.

http://www.kizoa.com/i-Contact/sflite.swf?fmode=5&did=373662&kc=8344540

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre