Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

EDL SAUVE 30 LEVRIERS D’ESPAGNE ajouté le 27 mars 2011

Partager

sauvetagedecembreC’est le plus grand sauvetage de l’histoire de l’association : 30 lévriers, dont 17 chiots galgos ont été remontés de Cordoue et d’Albacete par l’équipe de l’Europe Des Lévriers. Ces lévriers ont été transportés par camion dans des cages tapissées de paille et dans des voitures aménagées avec des couettes et des couvertures. Toutes les antennes de l’association étaient mobilisées pour ce sauvetage dans les Vosges, le Nord Pas de Calais, la région parisienne, la Normandie, le Poitou-Charentes, la Haute Savoie, et bien sûr, le centre avec Murielle en backstage et le Sud Ouest.

Première étape : Guadalajara près de Madrid. Marta et sa mère y tiennent le seul protectora de la ville. Ces deux femmes d’un courage exemplaire ont réussi à faire fermer l’ancienne perrera où les chiens mourraient avant le délai fatidique des 21 jours tant les conditions de détention étaient intenables. Le refuge de Marta a été reconstruit, mais sur de mauvaises fondations qui ne permettent pas une bonne évacuation des excréments. Elle se bat aujourd’hui pour qu’un nouveau refuge voit le jour en prévision de la chaleur de l’été qui rend l’odeur insupportable. Elle cache les galgos dans un lieu tenu secret dans un hangar fermé à clés. Les galgos y sont en sécurité et à l’abri du froid.

Leticia et Patricia de Cordoue nous ont retrouvées ici avec 5 galgos adultes. La situation de leur refuge est très problématique. Les gitans font des rondes en attendant le moment propice pour venir voler les galgos. Un système de video surveillance serait nécessaire pour dissuader les voleurs d’entrer. Leticia est dans le dénuement le plus complet. Nous lui avons remis toutes les couvertures et croquettes que Mme Duclos et sa mère avaient réussi à collecter pour nous à Bordeaux. Marta lui a donné des produits antiseptiques pour les chiens. L’état des galgos de Cordoue est préoccupant. Amistad venait d’être stérilisée, mais elle avait perdu beaucoup de sang pendant l’opération car elle ne coagulait pas bien. Elle était extrêmement faible. Quant à Luz, mis à part un fort taux de leishmaniose, elle était enceinte de 45 jours !!!! Impossible de les laisser dans le froid du refuge, il fallait leur apporter des soins le plus vite possible et prendre donc le risque du voyage. Heureusement, ces deux galgas sont bien arrivées.

De retour à la frontière, notre équipe du Sud-Ouest était là pour nous accueillir. Annie, Patricia et sa fille, Françoise nous ont reçu avec beaucoup de dévouement et de gentillesse avant d’assister à l’arrivée du camion des chiots, transportés par les bénévoles du refuge d’Albacete. Hélas, le camion avait pris plusieurs heures de retard. C’est dans la nuit et sous la pluie que nous avons dû transférer les petits dans le Van de Stéphanie, adoptante et propriétaire d’un Haras, aménagé avec des cages, prêtées par la SPA, pour l’occasion. Parmi les chiots, il y avait les deux petits Luis et Lot qui avaient été jetés dans un sac au fond d’un puits. C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons vu leurs deux petites têtes apparaître à travers le grillage de leur cage. Ils sont vraiment adorables. Impossible d’imaginer que l’on puisse vouloir faire souffrir ces petits êtres si innocents. Et pourtant ! Gloria, jeune et joyeuse galga bringée, est arrivée la patte dans le plâtre. Les associations Allemandes n’en ont pas voulu ! Hélas, la fracture est trop ancienne pour qu’elle puisse être opérable. C’est fou le nombre de galgos que nous remontons avec une fracture ancienne ressoudée n’importe comment faute d’avoir été soignée !!! Et dire que certains imbéciles prétendent que les lévriers sont fragiles. Les galgos prouvent au contraire qu’ils ont une sacrée résistance à la douleur, les pauvres !

Durant leur court séjour avec nous, Leticia et Patricia ont reçu un appel désespéré du refuge : un galgo blanc venait d’être trouvé attaché à un olivier avec un câble et une balle dans l’épaule. Son état était jugé critique. .. Il a été remonté 15 jours plus tard (quarantaine contre la rage oblige) à Paris. Il est arrivé mourant et transporté immédiatement en clinique. Il est désormais hors de danger, mais il devra subir une amputation. Une histoire banale en Espagne, mais qui a choqué le personnel de la clinique parisienne !Mais c’est encore ma chère Cristina qui a su en parler le mieux : « les galgos sont faits d’or, le métal le plus précieux. Ils sont forts, durs et magnifiques comme l’or. je suis sure que Yellow va survivre. Il sera le miracle de ce Noël ! ».

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre