Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

Des gitans tentent de voler des galgos dans le refuge d’Alberto ajouté le 28 février 2013

Partager

Mercredi 27 février, des gitans ont fait une descente dans le refuge d’Alberto alors que Laura, son assistante, était seule à nettoyer les boxs. Tous les chiens étaient sortis et les gitans ont remarqué les galgos. Rubio, Teo et Georgina, tous les trois de jeunes galgos, ont particulièrement retenu leur attention.

Ils y sont allés au bluff. « Ces galgos sont à nous, ont-ils prétendu. Nous les avons perdu à la chasse ». Laura, toutes griffes dehors, a refusé de leur donner et les a mis dehors. « Impossible que ces galgos soient à eux, repond Alberto, ils sont trop jeunes pour la chasse ». De toutes façons, ces galgos n’ont pas de puce électronique. Ils ont été trouvés errants dans les environs. Les gitans, mécontents d’être refoulés, ont promis de revenir…

Depuis lors, Alberto et Laura, vivent dans la crainte. « Je ne veux pas me battre avec eux, nous dit Alberto, car j’ai peur des représailles. Ils pourraient revenir la nuit, casser la porte et blesser les chiens pour se venger. C’est chose courante en Espagne. Ils pourraient aussi jeter du poison par dessus la clôture car j’ai 13 chiens qui dorment dehors faute de places à l’intérieur du refuge. Et je ne peux pas appeler la police car ils s’en moquent. Même la Guardia Civil a peur des gitans ! ».

Alberto a donc décidé de cacher ces trois galgos dans un garage en attendant qu’ils partent à Madrid dans quelques jours. Même si ces trois galgos sont théoriquement en sécurité, il reste encore plusieurs galgos dans le refuge d’Alberto (Ernesto, Kaya, Junco..) sans compter les chiens d’autres races. L’angoisse est palpable.

Nous n’avons pas le choix de remonter déjà Teo, Rubio et Georgina, lors du prochain sauvetage en espérant que des adoptants vont se manifester pour les adopter ainsi qu’Ernesto, Kaya et Junco. Si vous voulez sauver un galgo de la maltraitance la plus sordide (les gitans se servent des galgos comme leurre dans les combats de chiens), pensez à eux. C’est une priorité ! Il ne s’agit pas de les sauver d’une perrera car l’euthanasie serait un sort bien plus doux que de souffrir entre les mains des gitans.

SAUVEZ-LES : TEO, RUBIO, ERNESTO, KAYA, JUNCO et GEORGINA.

 

 

 

 

 

 

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre