Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

Aysen, perdu et retrouvé ajouté le 6 mai 2012

Partager

Harnais, double laisse attachée au collier et au harnais, médaille… Cécile avait pris toutes les précautions nécessaires pour promener Aysen, ce lévrier traumatisé que nous avions sorti de la perrera de Jerez. Toutes, sauf une. Croyant bien faire en lui laissant plus de liberté après deux mois d’adoption, Cécile avait opté pour une laisse à enrouleur. Une laisse totalement inadaptée et dangereuse pour nos lévriers et voici pourquoi.

La promenade de Cécile et d’Aysen était calme et sans encombre. Quand soudain, un bruit a surpris Aysen qui s’est mis à détaler. En trois foulées Aysen a atteint le bout de la laisse, mais il avait assez d’élan pour arracher la poignée de la main de Cécile. La laisse s’est donc enroulée ramenant  la poignée de plein fouet sur Aysen. Le coup violent acheva d’affoler Aysen qui courrut se refugier dans la campagne. Aysen était perdu.

Gendarmes, Fourrières, Pompiers, Mairie, Vétérinaires sans oublier internet, ses forums et l’incontournable facebook… Aucun de ces services nous ont permis de retrouver Aysen. Il est resté deux longues semaines dans l’errance sans que nous ayons de nouvelles. Cécile avait pris soin de poser une centaine d’affiches aux alentours de l’endroit où Aysen a pris la fuite. C’était à Montpellier, sur les rives du Lez, en direction de Palavas.

Deux semaines plus tard, Cécile reçoit enfin un appel. Une personne a aperçu Aysen près de l’endroit où il s’est échappé, sans harnais ni laisse. Puis, un autre appel confirme les dires. Déterminée à retrouver son galgo, Cécile décide alors de camper sur place. Il est fort probable qu’Aysen la cherche, mais qu’il est trop craintif pour se risquer en plein jour. Le campement sera sans succès.

C’est alors que le lendemain un appel la prévient de la présence d’Aysen. Cécile arrive en voiture avec son autre galgo, Celto. Elle gare sa voiture devant Aysen qui se dirige droit sur elle. Elle laisse la portière ouverte, se met en retrait, commande à Celto de monter dans la voiture et contre toute attente, Aysen le suit dans la foulée. Cécile, le coeur battant, a tout juste le temps de refermer la portière derrière lui. Aysen est sauvé !!!

Morale de l’histoire : NE JAMAIS UTILISER DE LAISSE ENROULEUR POUR NOS LEVRIERS. Ces laisses ne permettent pas de passer la main à travers la poignée pour avoir le réflexe de refermer la main sur la laisse en cas d’écart soudain. Avis à tous nos adoptants !!!!

Ci-contre AYSEN, galgo gris, et CELTO

 

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre