Vous avez visité notre site et souhaitez accueillir un lévrier martyr d’Espagne. Pour cela, il vous suffit de contacter le délégué de votre région en cliquant ici.

Responsable des adoptions :

Béatrice Monnet

A HERENCIA, LES TRAVAUX AVANCENT ajouté le 27 mars 2011

Partager

bene et rosario45° à l’ombre, un soleil de plomb et un seul olivier pour donner de l’ombre sur la terre aride … Charrier des brouettes de cailloux et de béton, soulever des charges trop lourdes, et suer à grosses gouttes toute la journée en avalant la poussière… Travailler tôt le matin et à partir de 18 H le soir, tant la chaleur est insupportable… C’est le lot de nos vaillants bénévoles, Bénédicte et Jean-luc, aidés à tour de rôle par Edith, Sabrina et d’autres volontaires. Un vrai travail de forçat sans rien attendre en retour. Comme ça, pour l’admiration qu’ils vouent à Rosario et pour les chiens. C’est ça le bénévolat.

Depuis près de 15 jours, les travaux ont commencé au refuge de Rosario. Les conditions météo et les besoins prioritaires de Rosario nous ont fait changer nos plans. Bénédicte et Jean-Luc ont acheté un groupe électrogène et installé l’électricité dans le refuge afin que Rosario puisse aller au refuge cet hiver quand la nuit tombera de bonne heure. Ils ont aussi construit une cabane hermétique afin d’entreposer les croquettes qui pourrissaient sur place à cause des souris qui éventraient les sacs et de l’humidité, faute de disposer d’un endroit approprié. Enfin, ils ont commencé à construire des murets de séparation entre les boxs, classés prioritaires par Rosario.

De fait, les grillages actuels ne sont pas assez solides pour résister à la force des machoires des chiens enragés lorsqu’ils sont en colère. Très souvent, les grillages sont arrachés et les chiens se bagarrent pouvant aller jusqu’à s’entretuer. Face à la force des molosses, les galgos ne peuvent se défendre. Avec l’aide de bénévoles espagnols, notre équipe a donc fait couler le béton pour sécuriser le refuge. Cependant, la totalité des boxs ne sera pas achevée à temps. Nous avons donc décidé de faire appel à des ouvriers espagnols pour terminer le travail, à raison de 50 euros par jour et par ouvrier. Nous avons estimé qu’il faudra encore une dizaine de jours pour tout achever si nous faisons appel à 4 ouvriers. Le budget s’élève donc à 2000 euros.

Enfin, Bénédicte a acheté la pompe de relevage à moteur thermique en cas d’inondation. L’installation des gouttières le long des boxs pour récupérer l’eau de pluie se fera ultérieurement. Toutes les factures seront publiées lors de leur retour en France.

Aujourd’hui, les dépenses s’élèvent à près de 2000 euros, largement financés par vos dons. Grâce à vous, les premiers jalons sont posés et l’année prochaine sera moins pénible pour Rosario. Il nous faut encore réunir une somme de 1200 E pour payer les ouvriers qui vont prendre la suite. En attendant, voici un reportage en image de la vie de Bénédicte et Jean Luc durant ces quinze derniers jours à Herencia. Toute l’équipe de l’Europe Des Lévriers est fière de leur travail et de leur ténacité malgré des conditions de travail extrêmes. Chapeau bas!

http://www.kizoa.fr/diaporama/d1036316kP81489420o4/projet-rosario

Faire un don

Faire un don ou parrainer un galgo de notre association est une façon de nous aider dans nos actions. En retour, vous recevrez un reçu et une lettre de remerciements vous précisant l'action en cours menée par les bénévoles de [...]

Faire un don

Boutique

Vous pouvez soutenir l’association Europe des lévriers en commandant sur notre boutique des accessoires pour vos galgos et podencos.

Nous aider

Pour aider l’association Europe des lévriers, rien de plus simple :

Nous suivre